L’histoire du pays

L’Ouzbekistan est un pays d’Asie central d’un peu plus de 30 millions d’habitants. Perdu au milieu des « stan », il est indépendant depuis 1991, d’abord sous la dictature de Karimov le pays s’ouvre depuis l’arrivé au pouvoir de Mirziyoyev, le tourisme se développe, les français sont aujourd’hui exemptés de visa!

Le pays a sa propre langue, l’ouzbek mais beaucoup parlent encore le russe. L’anglais n’est parlé que par certaine guest house ou des guides, mais cela ne nous empeche pas de communiquer! 

C’est important de le signaler, l’Ouzbekistan est un pays laïc. La religion musulmane (sunnite) est suivit par près de 94 % de la population. Passé de l’URSS oblige, la pression religieuse est faible et celle ci est reste ouverte. Vous aurez aucun problème à boire de la vodka ou du vin, à entrer dans une mosqué en short ou de vous balader en jupe au niveau des genoux. Les jeunes filles portent d’ailleurs l’uniforme, en jupe pour aller a l’école, chemise pour les garçons. Plutôt classe!

Les incontournables du pays

En Ouzbekistan il faut absolument voir Samarcande son patrimoine est vraiment exceptionnel (je manquerai de mots pour décrire cette ville). Boukhara également pour son patrimoine et Khiva la ville du désert, façon mille et une nuits vaut le coup d’oeil.

La capitale n’a rien a voir avec le reste du pays, on est dans un ville moderne, façon URSS avec de grands batiments, des grandes avenues. Vous trouverez sans problème des pubs pour les expatriés. Fini le dépaysement, c’est la pause « occidentale » du séjour pour les personnes en manque de repères durant le voyage!

Les joyaux du pays sont pour moi

  1. Le Registan de Samarcande
  2. Le Gour Emir de Samarcande, lieu ou repose Tamerlan et de sa descendance
  3. Chah-e-Zindeh, un ensemble de nécropole à Samarcande
  4. La mer d’Aral
  5. Khiva pour l’atmosphère générale de la ville

L’itinéraire

Notre itinéraire est un peu « bizarre » puisque j’ai voulu passer 1 nuit dans le desert de la mer d’Aral et ou les dates étaient imposées par l’organisme. De plus j’ai commencé mon périple depuis Samarcande et non Tachkent.

Du coup nous avons atterri et commencé notre séjour par Samarcande. Nous avons pris un train de nuit jusqu’à Khiva, un petit détour vers la mer d’Aral. De Noukous nous avons pris un avion vers la Vallée de Ferghana en faisant une escale à Tachkent. Visite de la capitale et de ses montagnes, pour ensuite prendre le TGV Ouzbek jusqu’à Boukhara et pour finir retour à Samarcande.

Les articles

Khiva

La ville de Khiva Surnommée « la perle de l’Ouzbékistan », Samarkand est une ville fascinante, tant par son histoire que par sa beauté architecturale. Malgré les différentes conquêtes (des Khan au XIIIème siècle à l'URSS au XIXème siècle) quelle a subit, elle a  su...

Boukhara

La ville de Boukhara Boukhara est un arrêt obligatoire lorsque l'on va en Ouzbekisan. Elle a sans doute un patrimoine moindre que Samarcande mais un centre ville beaucoup plus développé avec des boutiques et des restaurant a proximité des principales attraction de la...

Samarcande

Samarcande est la ville la plus visité du pays grâce a son patrimoine exceptionnel et totalement rénové par l’UNESCO peu après l’indépendance du pays en 1991.